Vidéos

6.2.C Préparation du plan d'abattage et de l'emplacement du sentier de débardage

6.2.C Préparation du plan d'abattage et de l'emplacement du sentier de débardage

Lors de coupes partielles, tel le jardinage, les ouvriers sylvicoles doivent bien planifier l’emplacement du sentier de débardage afin de faciliter leur travail et d'en minimiser les impacts sur les arbres résiduels ainsi que sur la régénération et les sols. L’abatteur, guidé par les suggestions du marteleur, devra prévoir un plan  lui permettant d’extraire efficacement les arbres préalablement marqués. Le bûcheron précédera l’opérateur du débusqueur à câble, lui frayant un chemin avec sa scie à chaîne. Les plus petites tiges seront rabattues au sol par le débusqueur dans ce qui deviendra le sentier de débardage principal. Habituellement, l’abattage débute au fond du parterre de coupe, au bout du tout nouveau sentier de débardage, en se rapprochant du bord vers la jetée. Cette technique évite à l’abatteur de toujours faire tomber les arbres contre la forêt encore debout.